Agrandir l’image
Noureddine Achkir, un gardien d'immeuble impliqué dans la vie de son quartier. © Studio Tonelli

En immersion

Un habitant de Lormont témoigne : "Depuis 2014, le quartier a retrouvé son esprit village"

Gardien d'immeuble à Lormont-Carriet près de Bordeaux, impliqué dans la vie de son quartier, Noureddine Achkir nous raconte la renaissance des Balcons de Carriet, figurant parmi la première génération de quartiers transformés par le Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU).

Vu dans en villes, le mag de l'anru

Publié le

Depuis 2014, le quartier a retrouvé son esprit village. On y vit plutôt bien et le cadre est magnifique !  Gardien d’immeuble, Noureddine Achkir est fier de contribuer, à son échelle, à la renaissance de ce secteur de Carriet. Situé à Lormont, au nord-est de Bordeaux, Les Balcons de Carriet fait partie de la première génération de territoires transformés grâce au PNRU. Gérée par Domofrance, cette résidence compte 400 logements, dont une soixantaine en accession.

Il y a toujours une ampoule à changer, une porte à réparer, un mur à repeindre...

Des touristes à la découverte du quartier 

En plus des bâtiments, plusieurs espaces verts ont été aménagés, raconte Noureddine. Des services publics et plusieurs commerces se sont installés. On voit la différence avec d’autres secteurs où les travaux ne sont pas terminés !   Depuis deux ans, Noureddine a même vu débarquer… des touristes. Comme le tramway passe maintenant devant chez nous, ils s’arrêtent pour demander leur chemin vers les châteaux de Bassens ou de Cenon. Il faut leur donner une bonne image du quartier.   D’où une traque quotidienne aux anomalies. Il y a toujours une ampoule à changer, une porte à réparer, un mur à repeindre…

Mon travail, c'est d'abord d'être à l'écoute de tout le monde

La force du contact humain

Mais sa priorité de Noureddine, c’est la propreté ! 80 % des résidents sont respectueux, pour les autres, je fais beaucoup de pédagogie !   Qu’il s’agisse d’aider une vieille dame à monter ses courses ou de calmer des jeunes un peu bruyants, Noureddine croit à la force du contact humain.  Mon travail, c’est d’abord d’être à l’écoute de tout le monde. 

Quartier Les Balcons de Carriet, à Lormont (33)

Découvrez les autres articles du magazine