En immersion, Economie sociale et solidaire, Education

Une habitante des Bosquets (Montfermeil) promeut le foot féminin dans les quartiers

Manieuse de ballon rond qui joue et vit dans l'Allier, Sébé Coulibaly reste très attachée à son quartier des Bosquets. La jeune femme, qui s'est frayée un chemin vers le football professionnel, a créé une application qui encourage la pratique de ce sport pour les femmes, notamment dans les quartiers.

Vu dans en villes, le mag de l'anru

Publié le

À l’aube des années 2010, le quartier des Bosquets, à Montfermeil, fait l’objet d’un vaste plan de rénovation urbaine. C’est l’un des projets les plus ambitieux de France avec 1 400 logements démolis et 4 000 rénovés ou construits. C’est dans cet environnement en pleine mutation que Sébé Coulibaly tente de se frayer un chemin vers le football professionnel. Elle a alors 15 ans et a l’habitude de taper le ballon sur le city-stade au pied de son immeuble. Nous n’étions que trois filles à jouer avec les garçons, se souvient-elle. Très vite, elle est repérée et intègre des clubs en D2 et D1.

 

Son ambition : défendre l'accès au foot féminin, notamment dans les quartiers 

En parallèle, la jeune femme poursuit ses études et décroche un master de management. À 25 ans, elle lance son application, Ladies Squad, qui met en relation les filles qui cherchent des partenaires de jeu. Son ambition : défendre l’accès au foot féminin, notamment dans les quartiers, où beaucoup de filles ont envie de jouer. Sébé a d’ailleurs entraîné pendant quelque temps une équipe de jeunes footballeuses de Montfermeil.

Venir des Bosquets, ce n'est plus quelque chose de négatif

Aujourd’hui, elle joue et vit dans l’Allier, mais reste très attachée à son quartier. Ses parents y habitent toujours, dans un immeuble qui a été rénové. Le quartier a beaucoup changé, reconnaît Sébé. Il est plus résidentiel. Nous avons des commerces juste en bas de chez nous, une ligne de tramway, et le métro bientôt. Il y a aussi une vie culturelle et des artistes reconnus. Tout cela contribue à changer l’image du quartier. Aujourd’hui, venir des Bosquets, ce n’est plus quelque chose de négatif.

Quartier Bosquets à Montfermeil (93)

Découvrez les autres articles du magazine