Innovation

Découvrez ANRU + Les Innovateurs

Le réseau ANRU + Les Innovateurs rassemble des start-up, PME et structures de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) qui s’engagent à venir déployer leur solutions d’innovation dans les quartiers sur lesquels l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine intervient.

Dispositif de l’ANRU permettant d’associer les start-up et acteurs de l'économie sociale et solidaire à la dynamique du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), de promouvoir auprès des territoires les innovations qu’elles portent, et de faciliter leurs rencontres avec les collectivités pour faire des projets de renouvellement urbain des vitrines de ces innovations. L'objectif est de tester des solutions inédites sur des champs variés tels que le numérique, le développement économique et l’emploi, la transition écologique, les services et les usages.

Quelles actions mène l'ANRU ?

L’ANRU identifie start-up, structures de l’ESS et PME françaises proposant des offres susceptibles de répondre aux enjeux spécifiques des quartiers, et met en œuvre des actions pour faciliter leurs rencontres avec les territoires et les projets : annuaire national, journées de rencontres et d’échanges , valorisation des innovateurs dans les supports de communication de l’ANRU, accompagnement individualisé de mise en relation sur certains sites pilotes, intégration des innovateurs aux groupes de travail thématiques de l’Agence relatifs à l’innovation dans le cadre du « Club ANRU+ ».

Sur quelles thématiques peuvent porter les innovations ?

Les thématiques d’intervention des innovateurs à ce stade identifiées sont :

Cette thématique englobe les initiatives innovantes qui visent à préserver, valoriser ou développer les espaces naturels, paysagers et d’agriculture urbaine sur les territoires (dans les espaces publics, les jardins partagés, les cours ou sur les toits).

Les projets d’agriculture urbaine consistent à cultiver des plantes (fruits, légumes, herbes aromatiques) en milieux urbains ou péri-urbains pour répondre aux besoins alimentaires des citadins en valorisant le patrimoine bâti et paysager des villes et des territoires.

Ces initiatives permettent de diminuer les coûts et l’empreinte carbone de la production agricole et participent à la création d’emplois locaux et à la restauration du lien social dans les territoires.​

Les solutions proposées dans cette catégorie visent à améliorer le cadre et le confort de vie des habitants en assurant la qualité de l’air, de l’eau, de l’alimentation à l’échelle du quartier ; l’entretien et la gestion des espaces publics et en favorisant accès au sport et à la santé.

Il s’agit de promouvoir des conditions de vie saines et accueillantes sur un territoire en offrant des produits et services à destination des habitants pour les accompagner dans l’accès au soins, dans la pratique du sport ou dans l’autoproduction alimentaire. ​

Les innovations du secteur de la construction, de la rénovation et de l’exploitation des bâtiments comprennent les outils de digitalisation et de collaboration, les procédés constructifs et matériaux innovants, et les nouveaux outils technologiques (drones, réalité virtuelle, IoT, etc.).

Les solutions développées visent principalement à répondre aux enjeux d’amélioration de la performance opérationnelle sur les chantiers (maîtrise des délais et des coûts, diminution de la pénibilité et renforcement de la sécurité) et de la performance environnementale des bâtiments en réduisant ses impacts environnementaux tout au long de son cycle de vie (produits et équipements de construction, services connexe au bâtiment, déchets d’activité, etc.).​

Les solutions présentées dans cette catégorie ont trait principalement à la gestion et à la valorisation des déchets. Il peut s’agir de start-up ou structures de l’économie sociale et solidaire spécialisées dans la collecte de déchets (ex : ressourceries), dans le traitement d’un type de déchets spécifique (ex : biodéchets, déchets de chantier…), ou encore dans le sur-cyclage (transformation de déchets en nouveaux objets ou nouveaux usages). Il peut s’agir également d’initiatives innovantes ayant pour objectif de sensibiliser les citoyens au gaspillage (notamment alimentaire) ou au réemploi de matières (troc, partage, etc.).

La plupart de ces solutions ont un double impact, social et environnemental, privilégiant, pour beaucoup d’entre elles, le recours à des salariés en insertion. ​

​Les solutions présentées dans cette catégorie visent à promouvoir la culture et le tourisme sous des formes nouvelles dans les quartiers. Qu’il s’agisse de collectifs d’association​s culturelles en pied d’immeubles ou d’initiatives de valorisation du patrimoine architectural ou culturel du quartier, ces initiatives prouvent que culture et renouvellement urbain ne sont pas incompatibles et contribuent même à changer le regard sur ces quartiers.​​

Les solutions présentées dans cette catégorie ont pour objectif de faciliter l’entrepreneuriat et la formation dans les quartiers prioritaires de la ville. Elles s’adressent tout particulièrement aux personnes fragiles ou en difficultés d’insertion socio-professionnelle. Pour ce faire, elles proposent différentes approches : incubateurs spécialisés, espaces de co-working dédiés, sensibilisation et accompagnement à l’entrepreneuriat, etc.

Les initiatives ayant trait au numérique sont aussi fortement représentées dans cette catégorie, la diminution de la fracture numérique étant un enjeu clé de l’insertion des personnes dans les quartiers. On retrouve ainsi dans cette catégorie des écoles, des fabriques, des ateliers partagés, des fablabs, etc.​​

Les solutions de cette catégorie visent à promouvoir de nouvelles formes de mobilité comme des mobilités durable ou partagée mais aussi douce ou intelligente. Les innovations concernent également les infrastructures urbaines et leur adaptation afin qu’elles puissent accompagner la transition vers ces nouveaux modes de déplacement. La plupart s’appuie sur la collecte et l’analyse de données dans le but d’optimiser les flux de mobilité ainsi que les espaces de circulation et de stationnement.​​

L’évolution des modes de vie et de travail ont fait émerger la nécessité de repenser l’architecture, la programmation et l’usage des lieux d’habitation. L’innovation dans les méthodes de conception de l’habitat permettent d’intégrer les attentes des occupants et d’adapter le produit à leur parcours de vie.

Les solutions de cette catégorie développent de nouvelles formes d’habitation et des services innovants qui prennent en considération les évolutions sociologiques et démographiques et constituent également une réponse aux enjeux de mobilité, de mixité et de lien social auxquels peuvent être confrontés les territoires.​

Les structures proposées dans cette catégorie sont spécialisées dans la prise en compte des usagers et des habitants dans les projets de rénovation urbaine. Qu’elles soient start-up ou structures de l’économie sociale et solidaire, elles peuvent intervenir en assistante à maîtrise d’ouvrage dans les projets pour organiser de la concertation avec les habitants en amont et pendant les projets.

Utilisant pour certaines d’entre elles des outils numériques (ex : plateformes participatives), des outils de visualisation (notamment 3D), ou encore des méthodes de « design thinking », ces structures sont des partenaires incontournables des projets qui souhaitent inclure la participation citoyenne dans la conception et la construction des projets.​

Les structures de cette catégorie proposent des systèmes de production et de stockage d’énergie innovants ; des méthodes et outils pour le pilotage des consommations – pouvant s’appuyer sur la collecte et l’a​nalyse de données ou sur la sensibilisation des usagers – et des solutions de fourniture ou de distribution à l’échelle locale.

Ces solutions permettent de réduire l’empreinte carbone des bâtiments, des villes et des territoires, de proposer des alternatives de consommation plus économiques aux habitants et plus adaptées à leurs usages.

Cette catégorie regroupe un ensemble de structures et solutions pouvant proposer des services innovants aux habitants des quartiers en renouvellement urbain.

Ces services peuvent concerner l’amélioration du logement (ex : logement connecté, lien facilité avec le bailleur…), les prestations proposées au niveau du quartier (ex : crèches, conciergeries, paniers bio…), l’échange et l’entraide entre habitants (ex : plateformes ou associations d’échanges de services). Certains services visent particulièrement des populations fragiles : personnes en situation de handicap, personnes sans domicile fixe, seniors.

Pour la plupart, ces services mêlent innovation technologique et innovation sociale, avec l’objectif non seulement de renforcer la qualité de vie au sein du quartier, mais aussi le viv​re-ensemble.​​

Comment rejoindre cette communauté ?
Un appel à candidatures permanent est mis en place, pour que les structures puissent se manifester auprès de l’ANRU pour rejoindre cette communauté d’innovateurs, et bénéficier d’une reconnaissance au niveau national par l’Agence (« labellisation »).
Cliquez ici pour candidater

Comment fonctionne le réseau ?

Pour en savoir plus

À lire : notre dossier spécial ANRU+ Les Innovateurs