Accueil Actualités Qua…iens Kourou . .

Kourou

Priorité à l’habitat

Afin de conduire un projet efficacement, tous les acteurs ont dû s’adapter à la spécificité des enjeux de la rénovation dans un département d’outre-mer. L’accent a été mis sur la reconstitution d’une offre de logements afin de résorber l’habitat insalubre, en contribuant à la restructuration d’un centre bourg guyanais.

Quatre axes stratégiques

Le programme de rénovation urbaine de Kourou s’articule autour de quatre grands axes stratégiques : le désenclavement des quartiers limitrophes du centre administratif (Bourg, cité du Stade, village Saramaca), l’amélioration du cadre de vie et de l’habitat, la revitalisation de l’activité économique qui passe notamment par le soutien aux activités traditionnelles et l’amélioration de l’insertion sociale et de l’accès à l’emploi.

Kourou

Ancien marché couvert

Pour mener à bien ces objectifs, la ville de Kourou et l’ANRU sont associées à un ensemble d’acteurs regroupant la Caisse des Dépôts et Consignations, le Conseil Régional et le Conseil Général, l’Europe, le SIMKO (Bailleur social et concessionnaire) et la Foncière Logement.

Kourou

Nouveau marché couvert

A l’heure actuelle, 60% des opérations prévues ont été réalisées et les changements sont notables dans la ville. Le marché couvert rénové est opérationnel et contribue au dynamisme économique local, tout comme Le Centre Artisanal Bushinengué (CAB), actuellement en chantier, y participera une fois achevé.

Un effort particulier sur l’habitat insalubre

Il faut resituer ce projet dans son contexte historique et général pour comprendre la part importante d’habitat insalubre sur ce territoire.

Kourou

Habitat spontané dans le quartier Bourg

Avant l’implantation de la base spatiale, en 1964, Kourou était un petit village de 500 habitants. L’activité spatiale a fait émerger une « nouvelle ville », située autour du bourg ancien et originellement prévue pour 6000 habitants dans les années 80. En 2012, la ville en comptait 26 000. Au fur et à mesure, l’attractivité de la commune s’est peu à peu déplacée du bourg ancien vers la ville nouvelle, faisant du centre historique le quartier d’installation des vagues d’immigration de personnes en recherche de travail et d’insertion. Aujourd’hui, environ 60 parcelles sont considérées comme insalubres, en majorité sur des secteurs privatifs. Entre indivision, vacance des parcelles et baux, 58 % de ces parcelles sont sujettes à la location à des migrants ou sont des dents creuses squattées, et beaucoup des habitants de ces terrains sont en situation administrative irrégulière.

Kourou

Démolition d’habitat spontané dans le quartier Bourg

Avant le programme de rénovation, des actions de lutte contre l’habitat insalubre avaient été mises en place, mais cela ne concernait que quelques parcelles isolées. Le PRU porte lui sur deux quartiers concernés par ces problématiques :

  • La Cité du Stade, à proximité du Bourg historique et en marge de la ville nouvelle, est la cité des ruraux relogés expropriés lors de l'implantation du Centre Spatial Guyanais. Ce quartier fait actuellement l'objet d'une réhabilitation. Ces constructions, dès l'origine, étaient inadaptées aux modes de vie de la population et ne prenaient pas en compte les contraintes climatiques de la Guyane.
  • Le village Saramaca-Djuka-Boni, dont l’implantation remonte à la fin des années 1960. Ce village est peuplé de descendants de Noirs marron dont une majorité de Saramacas, lesquels à l'origine ont servi de main-d'œuvre pour la construction de la ville spatiale. Initialement village ouvrier organisé avec des points d'eau et des sanitaires partagés, il a été rapidement surpeuplé, étendu avec des matériaux de récupération et est devenu insalubre. Aujourd'hui, le village originel est entièrement résorbé (Programme RHI Saramaca). Un nombre important de personnes démunies de titre de séjour régulier reste encore en sous-location hors des accès au Programme de RHI.

A ce jour, 87 logements ont été livrés et 5 sont en cours de traitement. Dans le quartier Saramaca, le bidonville est entièrement résorbé. Dans le cadre de ces opérations, les familles qui doivent être relogés, et qui le peuvent, sont accompagnées par un chargé de relogement au sein de l'équipe projet qui recense, accomplit les formalités administratives et les transmet à la SIMKO, le seul et unique bailleur social à Kourou.

Des conditions d’intervention complexes et spécifiques à l’outre-mer

Les difficultés induites par ce type d'intervention sont de plusieurs ordres : de nombreuses parcelles sont en indivision et il est parfois impossible de retrouver les propriétaires. Il faut également préciser que cette population a subi un traumatisme lors des expropriations pour les besoins du spatial. Ils ont été contraints de renoncer à leur activité de cultivateur ou de petits éleveurs. Même s'ils reconnaissent la nécessité de cette mise en valeur de ce foncier, c'est quelque part une résurgence de cette histoire douloureuse.

La situation de ces occupants peut aussi être source de difficulté. Il s’agit essentiellement des migrants d'origine étrangère : Haïtiens, Brésiliens, Guyaniens en très grande précarité et en situation administrative illégale. Ces derniers ne peuvent pas êtres relogés et bénéficient d’un accompagnement administratif.

Crédit photo : Ville de Kourou

24/02/2013

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain

Programme National pour la Rénovation Urbaine

Investissements d’avenir

L’ANRU opérateur de 6 programmes en faveur de la jeunesse et de la ville et des territoires durables.

lire la suite

Quartiers Anciens

Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD)

lire la suite

Partenaires

Ministère de la Cohésion des territoires
Initiative copropriétés - Une stratégie nationale d'intervention sur les copropriétés lire la suite

Publications

  • Renouvellement le Mag - hors-série - novembre 2019 télécharger
  • Memo ANRU PNRU - Les chiffres 2018 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°14 août-septembre 2019 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°13 avril-mai 2019 télécharger
6

Agenda des évènements

- Avril 2020 -
Lun Mar Merc Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30