Accueil Actualités NPNRU Politique de… . .

Politique de la Ville

Les cités éducatives, un dispositif en faveur de l’éducation prioritaire

Présenté à Nîmes le 5 novembre dernier par Julien Denormandie et Jean-Michel Blanquer, le nouveau dispositif interministériel des « cités éducatives » est copiloté par le Commissariat Général à l'Egalité des Territoires (CGET). Basé sur des projets locaux, ce label d'excellence vise à prévenir le décrochage scolaire et à favoriser la réussite éducative notamment dans les quartiers prioritaires, en associant tous les acteurs éducatifs en lien avec les parents.

La réussite éducative, un enjeu de cohésion sociale

Associer le volet éducatif à la politique de la Ville et au renouvellement urbain était déjà un enjeu primordial inscrit dans la Loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine. Il fait partie des contrats de ville établis en corrélation avec les nouveaux projets de renouvellement urbain mis en œuvre dans le cadre du NPNRU. Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie avec la création de « cités éducatives », afin de réduire les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite éducative qui perdurent dans les 1 514 quartiers prioritaires (QPV).

Le nouveau dispositif s’inscrit dans une ambition nationale et promeut une démarche interministérielle ; il est porté par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, en lien avec l’ANRU, la Délégation interministérielle de prévention et de lutte contre la pauvreté et les autres ministères concernés (Enseignement supérieur, Culture, Santé...).

Comme le précise le CGET qui pilote le programme, trois objectifs clés sont poursuivis. « (...) Conforter le rôle de l’école, promouvoir la continuité éducative en dehors du temps scolaire, (...) ouvrir les champs des possibles aux enfants dès le plus jeune âge. Ce dispositif vise également à coordonner davantage les moyens publics et à mettre en cohérence les projets de la communauté éducative  ».

Tous les leviers d’actions seront mobilisés : accueil petite enfance, santé et action sociale, temps périscolaire et extrascolaire, programmes de réussite éducative ; à noter que ces derniers, au nombre de 540 actuellement, couvrent déjà les trois quarts des QPV et  bénéficient à plus de 100 000 enfants.

Tout ce qui pourra développer la réussite scolaire sera mis en œuvre : climat scolaire, carte scolaire et renouvellement urbain, structuration des réseaux, innovation pédagogique, formation et fidélisation des équipes, orientation, soutien scolaire… La continuité éducative sera favorisée en ouvrant des places de crèche et en coordonnant le travail social dès la petite enfance ; également, en proposant une offre éducative personnalisée autour du sport, de la culture ou des loisirs. Afin d’élargir les horizons des enfants, et leur permettre de se projeter en dehors de leur quartier et dans des métiers plus ouverts que ceux qu’ils connaissent à travers leurs parents ou leur milieu, seront sollicités les établissements culturels, les entreprises, le secteur du numérique, ainsi que les problématiques liées aux enjeux de déplacements et de mobilité.

Une ambition éducative pour chaque territoire

En s’appuyant sur des « projets pensés et pilotés localement » les cités éducatives ont vocation à « organiser la galaxie des acteurs autour de l’école : enseignants et parents qui sont les premiers concernés, mais aussi animateurs ou médiateurs municipaux, travailleurs sociaux, professionnels des PMI, référents de parcours ou de soutien scolaires, éducateurs sportifs, bibliothécaires, Atsem, etc.  ». Autrement dit, « tous ceux qui partagent les mêmes valeurs et peuvent contribuer à la continuité éducative, dès la petite enfance  ».

La démarche choisie consiste à organiser la cohérence du réseau éducatif et la coordination des moyens à partir du terrain, « selon les besoins de la population, avec les ressources et les acteurs du territoire, au premier rang desquels les communes concernées, avec leurs agglomérations, départements et régions  ». Chaque projet prévoira son propre « dispositif de pilotage de proximité » qui associera l’Éducation nationale à ses principaux partenaires, dont les Caisses d’allocations familiales et les grands réseaux associatifs. La gouvernance sera exercée conjointement par la communauté éducative, les parents et les habitants, à travers des espaces de concertation et de partage des valeurs et objectifs.

Soixante cités éducatives, dès la rentrée scolaire 2019

Les cités éducatives s’adresseront, en premier lieu, aux grands quartiers prioritaires en renouvellement urbain et sans mixité sociale ni scolaire, soit une soixantaine de sites en métropole et outre-mer. Les premières cités éducatives seront en place à la rentrée scolaire 2019. Une enveloppe de 34 millions d’euros est dédiée à ce programme interministériel dans le projet de loi de finances 2019, contribuant à un appui en ingénierie et un soutien financier de l’État, en plus des moyens mobilisés localement. Actuellement le CGET définit les contours du cahier des charges qui permettra aux villes et agglomérations sollicitées de s’inscrire dans cette démarche en vue de leur labellisation d’ici le printemps.

Déplacement à Nîmes de Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et de Julien DENORMANDIE, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, le lundi 5 novembre 2018.

Déplacement à Nîmes de Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et de Julien DENORMANDIE, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, le lundi 5 novembre 2018.

 

Crédit photo : © MENJ / Philippe DEVERNAY

01/02/2019

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain

Programme National pour la Rénovation Urbaine

Investissements d’avenir

L’ANRU opérateur de 6 programmes en faveur de la jeunesse et de la ville et des territoires durables.

lire la suite

Quartiers Anciens

Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD)

lire la suite

Partenaires

Ministère de la Cohésion des territoires
Initiative copropriétés - Une stratégie nationale d'intervention sur les copropriétés lire la suite

Publications

  • Renouvellement le Mag - hors-série - novembre 2019 télécharger
  • Memo ANRU PNRU - Les chiffres 2018 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°14 août-septembre 2019 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°13 avril-mai 2019 télécharger
6

Agenda des évènements

- Avril 2020 -
Lun Mar Merc Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30