Accueil Actualités Evènements Grand Lyon Métropole . .

Grand Lyon Métropole

La culture s’inscrit dans les quartiers prioritaires

Dans le cadre de l’appel à candidature du CGET pour l’organisation d’évènements nationaux inscrits au titre des « 40 ans de la politique de la Ville – réinventons les territoires de demain », la Métropole lyonnaise a été retenue pour organiser les rencontres nationales « La culture se redessine dans les quartiers ». Rencontres thématiques, séance plénière, forum sont au programme de deux journées, les 13 et 14 novembre prochains, afin de présenter une rétrospective du volet culture dans le cadre de la politique de la Ville, et de construire des propositions pour les années à venir.

La culture, un enjeu essentiel de cohésion sociale et urbaine

L’agglomération lyonnaise intègre depuis de nombreuses années la culture comme une composante essentielle de la politique de cohésion sociale et urbaine. « Cette singularité se manifeste à travers un volet culture significatif dans les contractualisations successives de la politique de la ville à l’échelle de la Métropole, impactant directement les dynamiques de territoires et de projets au sein des quartiers prioritaires , comme l’indique Frédéric Raynouard, chargé de mission politique de la Ville au sein de la Délégation Développement urbain et Cadre de vie du Grand Lyon. Cette politique culturelle transforme non seulement la vie dans les quartiers, mais aussi la représentation que les habitants de ces quartiers se font de la culture » . C’est ainsi qu’une politique forte et innovante se déploie en direction des habitants de ces territoires, dans le cadre de grands évènements métropolitains lyonnais.

A chaque édition de la Biennale d’art contemporain, avec « Veduta », volet désormais reconnu à l’échelle internationale, les artistes vont à la rencontre de publics souvent peu familiers du monde de l’art contemporain, et en particulier dans les différents quartiers prioritaires de la Métropole de Lyon. Par exemple à Rillieux-la-Pape, avec le projet Eau de Rose de l’artiste Thierry Boutonnier, démarré en 2013 et présenté lors de la Biennale 2017 : des rosiers de Damas ont été plantés par les habitants, dans des espaces inattendus de leur quartier, en particulier ceux libérés après les démolitions réalisées dans le cadre du renouvellement urbain ; les pétales récoltés ont été distillés pour en extraire de l’eau de rose. Aujourd’hui l’expérience se prolonge grâce au collectif d’habitants associé au projet, qui continue à s’occuper des plantations.

Autre évènement culturel et artistique phare de la Métropole, le défilé organisé dans le cadre de la Biennale de la danse. Chaque édition est une occasion de brassage et de mixité sociale, réunissant, dans des projets communs, des territoires et des habitants provenant d’origines sociales et géographiques très diverses.

Coopération culturelle, une dynamique vertueuse entre territoires et métropole

L’ensemble de ces mesures a enclenché, dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV), une dynamique de transformation, bien que subsistent des réalités sociales difficiles. L’engagement de réduire les inégalités urbaines et sociales au sein de l’agglomération lyonnaise a été formalisé dans le Contrat de ville métropolitain signé en 2015. Trente-sept QPV, représentant 12% de la population de la Métropole, y sont identifiés, et vingt-neuf autres quartiers sont maintenus en veille active (QVA), soit au total 21% de la population répartie sur 24 communes.

C’est dans ce contexte qu’une nouvelle Déclaration de coopération culturelle pour la période 2017-2020 vient d’être approuvée. Elle sera signée par l’Etat, la Métropole de Lyon et les communes de l’agglomération lyonnaise, notamment celles impliquées dans des projets de renouvellement urbain au titre du NPNRU, le 14 novembre prochain lors de la clôture des Journées « La culture se redessine dans les quartiers ». A cette occasion, la Convention Métropolitaine de coopération culturelle 2017-2020 , qui met en application la Déclaration métropolitaine, sera également signée entre la Métropole de Lyon et les huit équipements/événements dont elle a la gestion ou dont elle est le principal financeur (Archives départementales et métropolitaines, Biennale de la danse, Biennale d’art contemporain, Festival Lumière, Journées européennes du patrimoine, Lugdunum - Musée et Théâtres romains, Musée des Confluences et Nuits de Fourvière).

« Au delà du simple jumelage, Déclaration et Convention constituent une base commune d’actions qui s’inscrivent dans le volet culture du Contrat de ville, et donc définies à partir des besoins des territoires dans une logique multi-acteurs, précise Clotilde Charreton, Chargée de mission culture et lien social à la Direction de la Culture du Grand Lyon. Cette nouvelle étape consolide une double dynamique entre les territoires et la Métropole. Elle permet, à la fois, de changer d’échelle en passant à une coopération au niveau métropolitain – puisque plus d’une quarantaine de grands équipements sont aujourd’hui engagés dans une démarche de conventionnement en direction des territoires en politique de la Ville – et d’intégrer des projets spécifiques conçus par des équipements de proximité pour chaque territoire prioritaire, en cohérence avec une démarche commune » .

S’appuyant sur la grande diversité d’établissements et d’évènements culturels de qualité du territoire, la démarche vise à élargir l’impact de l’action de ces grandes institutions culturelles en direction des habitants et des territoires prioritaires de la politique de la Ville.

Les initiatives qui s’inscrivent dans cet engagement, si possible participatives et innovantes, ont vocation à contribuer au renouvellement urbain des quartiers prioritaires et à réinventer de nouveaux modes de relations entre habitants et acteurs de la cité. Cette coopération culturelle devient dès lors un enjeu de transformation des quartiers, notamment en travaillant des problématiques sociales, et un levier pour la mise en œuvre du renouvellement urbain dans le cadre de l’ANRU.

Panorama et propositions pour l’avenir

Rencontres thématiques, débats, séance plénière, tables rondes, forum, cabaret citoyen sont au programme de ces deux journées autour de deux questions clés : comment la politique de la ville impacte-t-elle les projets culturels ? Comment la culture contribue-t-elle à réinventer les territoires concernés par la politique de la Ville ? L’ensemble des thématiques seront abordées : renouvellement urbain, mixité sociale ; accompagnement, nouvelles approches, innovation et numérique ; éducation populaire, éducation artistique ; culture, développement urbain et nature.

L’objectif final, au travers des dix ateliers thématiques organisés autour d’expériences locales et de bonnes pratiques identifiées à l’échelle nationale, est de faire émerger quarante propositions pour l’avenir, permettant de déployer des politiques culturelles en direction des quartiers prioritaires de la politique de la Ville. La séance plénière sera l’occasion de mettre au jour le volet prospectif du travail en ateliers, et d’ouvrir un espace d’échanges, de rencontres avec les multiples intervenants et acteurs œuvrant au quotidien à l’articulation entre action culturelle et politique de la Ville.

Pour visiter le site web « La culture se redessine dans les quartiers », cliquez ici .

« La Culture se redessine dans les quartiers », dans le cadre des 40 ans de la politique de la ville, Métropole de Lyon - novembre2018

« La Culture se redessine dans les quartiers », dans le cadre des 40 ans de la politique de la ville, Métropole de Lyon - novembre2018

 

Défilé de la Biennale de la danse (2016)

Défilé de la Biennale de la danse (2016)

 

Crédit photo : Métropole de Lyon - Thierry Fournier

Veduta – Biennale d’art contemporain : Thierry Boutonnier, en résidence à Rillieux-la-Pape pour le projet Eau de Rose (2017)

Veduta – Biennale d’art contemporain : Thierry Boutonnier, en résidence à Rillieux-la-Pape pour le projet Eau de Rose (2017)

 

Crédit photo : ©Blandine Soulage-Rocca

12/11/2018

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain

Programme National pour la Rénovation Urbaine

Investissements d’avenir

L’ANRU opérateur de 6 programmes en faveur de la jeunesse et de la ville et des territoires durables.

lire la suite

Quartiers Anciens

Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD)

lire la suite

Partenaires

Ministère de la Cohésion des territoires
Initiative copropriétés - Une stratégie nationale d'intervention sur les copropriétés lire la suite

Publications

  • Renouvellement le Mag - hors-série - novembre 2019 télécharger
  • Memo ANRU PNRU - Les chiffres 2018 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°14 août-septembre 2019 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°13 avril-mai 2019 télécharger
6

Agenda des évènements

- Avril 2020 -
Lun Mar Merc Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30