Accueil Actualités NPNRU Nantes Métropole . .

Nantes Métropole

Un des plus grands projets de renouvellement sur les rails

Trois quartiers nantais, Les Dervallières, Nantes Nord et Bottière - Pin Sec, et un quartier commun à Nantes et Saint-Herblain, Bellevue, vont bénéficier du NPNRU. L’ANRU et la Métropole de Nantes ont signé la déclaration d’engagement le 3 octobre dernier. Pour les trois quartiers d’intérêt national, le financement dans le cadre du NPNRU s’élève à 158,5 millions d’euros, pour un investissement global de l’ensemble des partenaires de 533 millions d’euros d’ici 2024.

Des inégalités au sein d’un territoire attractif et dynamique

Premier pôle urbain du Grand-Ouest, la métropole nantaise – 24 communes – est un territoire dynamique et attractif, avec une croissance démographique de + 0,5 % par an, grâce notamment à l’apport de nouveaux arrivants. Territoire de référence en matière de qualité de vie, son tissu économique équilibré et diversifié lui permet d’être la troisième métropole de France en matière de création d’emplois. Malgré cette dynamique, des inégalités persistent : vingt-cinq territoires, dont 15 quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV) localisés sur quatre communes soit 9 % de la population, ont été repérés « en décrochage » à l’échelle de l’agglomération.

C’est dans ce contexte que quatre quartiers de Nantes Métropole ont été retenus au titre du NPNRU : trois quartiers d’intérêt national – Grand Bellevue, Bottière / Pin-Sec, Nantes Nord – et un quartier d’intérêt régional – Les Dervallières. Le projet de renouvellement urbain porté par Nantes Métropole est un projet global, qui intègre non seulement le changement du cadre de vie, mais aussi la cohésion sociale, le développement économique et l’emploi.

Mobilité résidentielle et diversification de l’offre

Inscrit dans le Programme Local de l’Habitat, l’objectif affiché de la Métropole est de permettre la mobilité résidentielle de tous les habitants et de mettre en œuvre une politique de peuplement équilibrée et solidaire. Dans les quartiers prioritaires, et en particulier les quartiers ANRU, les enjeux de diversification de l’offre de logements, de réduction de la part d’habitat social et de mobilité résidentielle des habitants constituent des enjeux primordiaux.

Les orientations stratégiques en matière d’habitat à l’échelle métropolitaine consistent à déployer une nouvelle offre de logements répartie sur l’ensemble du territoire, en adaptant les logements aux besoins spécifiques des habitants (vieillissement, jeunes actifs...), en tenant compte des ressources des ménages que l’on souhaite accueillir, en favorisant les parcours résidentiels des habitants qui souhaitent s’installer en dehors des quartiers prioritaires, et de ceux qui souhaitent y rester.

Ces objectifs, articulés avec les enjeux urbains portés par chacun des quatre PRU, se traduisent par des démolitions de logements locatifs sociaux, des opérations ambitieuses de réhabilitation-résidentialisation, et des constructions de logements diversifiés en libres et abordables, en locatif comme en accession.

Rééquilibrer une offre renouvelée de logements sociaux

Le programme métropolitain prévoit la démolition de plus de 850 logements sociaux afin de réduire de dix points la part d’habitat social dans les quatre quartiers concernés. Cet objectif s’accompagne d’une politique de peuplement au service des parcours résidentiels, d’une stratégie d’accompagnement au relogement, d’une stratégie d’attributions volontariste en direction de « ménages cibles » (ménages ayant des ressources supérieures à 60 % des plafonds HLM, et un lien avec l’emploi ou retraités).

Si le parc d’habitat concerné par les démolitions est marqué par un niveau de loyer particulièrement bas (loyer couvert par l’APL + 10 %), l’ambition de la Métropole est de permettre le relogement des ménages dans des logements au loyer accessible existants ou neufs, tout en répondant à leur souhait. La Métropole a déjà augmenté le taux des PLAI (35 % en 2017) et engage, dès 2019, une nouvelle politique des loyers en partenariat avec les bailleurs sociaux ; l'objectif visé de relogement dans le parc neuf ou de moins de 5 ans est de 15 %. La reconstitution du parc d’habitat social atteindra près de 900 logements reconstruits dans le cadre de la future convention à l’échelle métropolitaine.

Les opérations de réhabilitation porteront sur près de 2 900 logements sociaux. Le programme débutera dès la première année de la convention et s’échelonnera selon un phasage établi jusqu’en 2024. Les réhabilitations projetées comportent peu de restructurations typologiques, en dehors du bâtiment emblématique de la Tour du Doubs dans le Grand Bellevue et les rez-de-chaussée des tours Champlain à Nantes Nord.

Les réhabilitations seront complétées par des résidentialisations pour plus de 3 200 logements. L’objectif est de clarifier la vocation des espaces à usage collectif privatif au bénéfice de la tranquillité publique et du bien-vivre ensemble, dans la perspective de l’amélioration des qualités résidentielles des quartiers, condition essentielle de la réussite de la diversification.

La diversification de l’habitat associée au renforcement des objectifs de mixité sociale, fait partie des orientations stratégiques de ce second programme de renouvellement urbain. Elle s’articule avec les éléments du marché immobilier local, et intègre un phasage garantissant la réussite de la diversification des produits logements dans les quartiers. Objectif visé : 43,8 % de l’offre sera constituée de logements abordables et 48,5 % de logements libres. Sur les trois quartiers d’intérêt national, cette diversification portent sur 1 630 logements neufs : 714 logements abordables (PSLA et PLS), 792 logements libres (locatif privé et locatif libre), 124 logements sociaux.

Nantes Nord, un projet global et co-construit pour changer le cadre de vie

Le renouvellement urbain du quartier Nantes Nord a été amorcé dans le cadre du PNRU, dans le secteur Bout des Landes – Bruyères : mixité sociale grâce à l’apport de nouveaux programmes de logements, requalification du patrimoine existant, désenclavement du secteur grâce à un nouveau maillage viaire et de nouveaux aménagements publics, développement des services publics, amélioration de la performance énergétique du parc social (chaufferie bois), création ou requalification d’espaces verts fédérateurs.

Le renouvellement engagé est consolidé dans le cadre du NPNRU. Même s’il se caractérise par une certaine fragilité (indicateurs socio-économiques inquiétants, cadre de vie dégradé), le quartier bénéficie de qualités à valoriser et d’atouts à renforcer. Une vie culturelle et associative foisonnante grâce à des équipements de proximité structurants, une très bonne desserte en transports en commun (ligne Chronobus, tramway, axes routiers), des espaces verts et naturels offrant un paysage et une géographie exceptionnels, des zones d’activités en bordure de quartier et des franges économiques dynamiques.

Le renforcement du renouvellement urbain dans le cadre du NPNRU passe par un projet global, intégrant la co-construction avec les usagers et le dialogue citoyen, et mettant en avant des démarches d’innovation et d’excellence.

Comme le précise Alain Yvrenogeau, chef de projet Nantes Nord à Nantes Métropole, « le dialogue citoyen est un marqueur essentiel du projet, mis en place dès le démarrage de la phase de préfiguration. Cette volonté affirmée de co-construction, en amont des solutions finalement retenues, a permis de développer une démarche largement itérative avec les habitants, en intégrant dans la phase de dialogue toutes les hypothèses de travail – y compris les hypothèses de démolition – de manière complètement transparente. Afin de mettre en œuvre un véritable dialogue constructif, nous avons innové dans les modes d’interpellation des habitants en diversifiant les possibilités qui leur étaient offertes d’interagir sur le projet (café de l’interpellation, sortie des écoles, marquages au sol, chantiers participatifs, évènements festifs, porte-à-porte, et bien sûr les formes traditionnelles de concertation). Ceci nous a permis de rencontrer plus de 2 500 personnes et, à travers un baromètre GUSP, nous avons pu mesurer que 44 % des personnes interrogées avaient eu connaissance du PRU ou s’étaient impliquées dans une démarche participative à l’échelle du territoire ».

L’ambition principale du projet Nantes Nord consiste à améliorer le vivre ensemble et changer le cadre de vie, en renforçant les polarités en « cœurs urbains », en améliorant les qualités résidentielles de l'habitat social, en redynamisant le quartier et en favorisant sa diversification sociale et économique. Le deuxième objectif vise à ouvrir le quartier sur lui-même ainsi que sur ses franges afin de favoriser la cohérence territoriale ; elle passe, notamment, par la requalification des axes majeurs afin de réduire la coupure urbaine, et par l’amélioration de l’accroche du secteur universitaire avec le reste du quartier.

L’intégration d’une approche environnementale est également un point stratégique du projet de renouvellement : la restructuration d’une trame verte et bleue, et la mise en valeur du paysage à travers le déploiement d’une armature verte consolidée et clarifiée à l’échelle de ce grand quartier pluriel, constituent une réelle opportunité pour concilier la densification métropolitaine et la préservation du caractère « vert » de Nantes Nord.

Le secteur Bout des Pavés dans le quartier Nantes Nord

Le secteur Bout des Pavés dans le quartier Nantes Nord

 

Le secteur Chêne des Anglais dans le quartier Nantes Nord

Le secteur Chêne des Anglais dans le quartier Nantes Nord

 

Crédits photos : ©Baloon-photo.com

27/11/2018

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain

Programme National pour la Rénovation Urbaine

Investissements d’avenir

L’ANRU opérateur de 6 programmes en faveur de la jeunesse et de la ville et des territoires durables.

lire la suite

Quartiers Anciens

Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD)

lire la suite

Partenaires

Ministère de la Cohésion des territoires
Initiative copropriétés - Une stratégie nationale d'intervention sur les copropriétés lire la suite

Publications

  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°14 août-septembre 2019 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°13 avril-mai 2019 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°12 décembre 2018 - janvier 2019 télécharger
  • Renouvellement le Mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n°11 octobre-novembre 2018 télécharger
18

Agenda des évènements

- Septembre 2019 -
Lun Mar Merc Jeu Ven Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30