Accueil Actualités Evènements 100% JERU l’… . .

100% JERU l’événement

Miser sur les talents

Les JERU ont consacré une table-ronde aux talents des quartiers, et pas exclusivement aux créateurs d’entreprise. Si certains secteurs professionnels, comme la restauration rapide ou le bâtiment, peuvent témoigner de bonnes pratiques en matière d’insertion professionnelle, beaucoup reste encore à faire.

100% JERU l’événement - Miser sur les talents

Guillaume Klossa, vice-président de Mac Donald’s France, est fier d’annoncer qu’équipiers comme managers des restaurants de l’enseigne américaine sont recrutés sur place et vivent dans les quartiers où se trouvent implantés les établissements. Mc Donald’s, non content d’être devenu, selon lui, le nouveau café du commerce, un lieu de sociabilité incontournable, notamment pour les plus jeunes, est un employeur qui compte dans les quartiers. Son système d’insertion professionnelle et de promotion interne lui fait incarner une image du succès. Sa réussite en fait un laboratoire pour l’administration, notamment avec une démarche de valorisation des acquis professionnels de ses employés en lien avec l’Education nationale.

La rénovation, élément de crédibilité des politiques sociales

Les travaux de rénovation du cadre de vie menés grâce à l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine sont, selon Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, un préalable nécessaire aux actions plus sociales. Grâce à l’ANRU, celles-ci gagnent en crédibilité. En est l’illustration le partenariat né entre sa collectivité et un grand groupe de luxe français. Attiré par un défilé de mode dans la ville, ce groupe est présent sur le forum des métiers du collège et propose stages et contrats de professionnalisation aux jeunes. Dans le cadre d’un parrainage « Nos quartiers ont du talent », certains ont même pu bénéficier d’un coaching en image pour se préparer aux entretiens d’embauche.

Salima Saa a rappelé le rôle joué par l’Acsé dont elle vient de prendre la présidence. Elle fait même de l’emploi la priorité de son mandat à la tête de cette agence, et vient de lancer un club d’entrepreneurs pour monter une plateforme d’échanges entre les jeunes et les directions des ressources humaines, directement adossée à l’Acsé.

Influencer les préjugés

Saïd Hammouche, fondateur et directeur général de Mozaik RH, spécialisé dans le recrutement des jeunes issus de la diversité a fait le constat que les jeunes des quartiers, quand ils sont diplômés, ne sont pas reconnus à leur juste niveau et vont jusqu’à s’auto-censurer. Selon lui, il faut révéler les individus, les « pépites des quartiers », pour influencer les mentalités, plutôt que les dissimuler derrière un cv anonyme.

Didier Ridoret, président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) représentait le monde du BTP, de tout temps intégrateur et dont de nombreux chefs d’entreprise sont eux-mêmes issus de la diversité, s’inscrit en faux contre l’image de la construction comme secteur professionnel à bas niveau de formation. Il regrette également que la clause d’insertion dans les appels d’offre ne prenne pas en compte les contrats de professionnalisation.

L’action de l’ANRU ne serait qu’un « coup d’épée dans l’eau, si derrière les habitants ne sont pas remis au travail » met en garde Abdel Aissou, vice-président directeur général de Randstad France. À ses yeu, les efforts de formations demeurent insuffisants dans les quartiers prioritaires. On y pousse davantage les jeunes vers des CAP et BEP que vers les bac +2 aujourd’hui nécessaires pour être employable. Par ailleurs, les jeunes filles issues de l’immigration dont on a vanté une meilleure intégration se trouvent en fait bloquées par un plafond et des parois de verre. Quelques années après leur master 1 ou 2 en alternance, elles sont 38% à être employées ouvrières, contre 18% chez les hommes.

Une des solutions serait, selon lui, de considérer les quartiers comme des bassins d’emplois, et c’est le sens du travail qu’il mène en lien avec le ministère de la Ville, dans le cadre du conseil national des entreprises pour la ville. Le grand défi demeurant de rapprocher les talents des quartiers des besoins des entreprises.

Photo : Michel Monsay

06/07/2011

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain

Programme National pour la Rénovation Urbaine

Investissements d’avenir

L’ANRU opérateur de 6 programmes en faveur de la jeunesse et de la ville et des territoires durables.

lire la suite

Quartiers Anciens

Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD)

lire la suite

Partenaires

Ministère de la Cohésion des territoires
Inauguration 22ème Salon des Maires d’Ile-de-France
lire la suite

Publications

  • Renouvellement le mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain hors série décembre 2017 télécharger
  • Renouvellement le mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n° 9 novembre-décembre 2017 télécharger
  • Innover dans les quartiers en rénovation urbaine télécharger
25

Agenda des évènements

- Avril 2018 -
Lun Mar Merc Jeu Ven Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30