Accueil Actualités NPNRU ANRU . .

ANRU

NPNRU : D’un renouvellement à l’autre

Avec la première convention pluriannuelle signée dans le cadre du NPNRU à Rennes le 16 février dernier, en présence du Président de la République, le démarrage opérationnel de la deuxième phase du renouvellement urbain est lancé en ce début d’année 2017. L'ANRU prépare en parallèle la fin de l’acte 1 de la rénovation urbaine (PNRU) prévue pour 2020.

Le Nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU) achève sa phase de préfiguration. Cette étape, préalable incontournable à l’élaboration de toute convention pluriannuelle, permet d'approfondir les enjeux et de définir les projets, grâce au financement d’études et de moyens d'ingénierie nécessaires à la conception des projets de renouvellement urbain (PRU) sur chacun des territoires, et à la définition des conditions de leur faisabilité. Ce document précise le calendrier, les conditions financières et de mise en œuvre des travaux qui seront engagés.

ANRU - NPNRU : D’un renouvellement à l’autre

Première convention au titre du NPNRU signée en présence de François Hollande, président de la République, le 16 février 2017 à Rennes - Crédit photo : ANRU

74 protocoles de préfiguration signés

Le NPNRU bénéficiera, à horizon 2024, à 200 quartiers d’intérêt national et 250 quartiers d’intérêt régional, permettant de transformer durablement le cadre de vie de plus de 3 millions d’habitants. Il concernera aussi bien des quartiers de grandes métropoles que de villes moyennes, des grands ensembles d’habitat social que des quartiers anciens dégradés, à la fois dans l’Hexagone et dans les territoires d’outre-mer.

Sur les 116 protocoles de préfiguration dont la signature est prévue pour l’ensemble des quartiers d’intérêt national (un protocole pouvant concerner plusieurs quartiers), 74 étaient signés au 10 avril 2017 et 29 dossiers en cours d’examen par le comité d’engagement de l’ANRU. 250 opérations ont déjà été retenues pour ces 110 dossiers, portant sur 16 000 logements : 10 700 logements prévus à la démolition (100 opérations concernées), plus de 3 000 logements à la réhabilitation (35 opérations), et plus de 2 300 logements sociaux devraient être reconstruits en dehors des quartiers prioritaires afin de favoriser la mixité sociale sur les territoires à l’échelle élargie des agglomérations et des communautés de commune.

Des financements accrus

Au total, les financements au titre du NPNRU s’élèveront à 7,4 milliards d’euros en 10 ans. L’Etat redevient contributeur à hauteur d’un milliard d’euros, suite à la décision d’amplifier l’action de l’ANRU et d’accélérer la mise en œuvre du NPNRU, annoncée par le Président de la République en octobre dernier lors du premier Forum national des conseils citoyens. Les 6,4 milliards restant provenant de prêts et de subventions d'Action Logement ainsi que d’une contribution de la Caisse de Garantie du Logement Locatif Social.

ANRU - NPNRU : D’un renouvellement à l’autre

À Trappes, le secteur du Wallon requalifié en entrée de ville grâce au PNRU a transformé le quartier des Merisiers - Crédit photo : David Merle

85% du budget seront attribués aux PRU inscrits comme quartier d’intérêt national au titre du NPNRU, les 15% restant, aux quartiers d’intérêt régional.
L’objectif affiché est de générer, sur la période 2014-2030, 25 milliards d'euros d'investissements cumulés provenant de l’ANRU et de ses partenaires (bailleurs, Caisse des dépôts, villes et EPCI, collectivités territoriales...) au profit des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) dans le cadre du NPNRU.

Les premières conventions

Le NPNRU s’accélère en ce début d’année 2017, et entre dans une phase active de déploiement avec la signature des premières conventions financières pluriannuelles.

C’est Rennes Métropole qui a enclenché le cycle de signature des conventions de l’ANRU 2, le 16 février 2017, en présence du Président de la République. Le nouveau projet de renouvellement urbain concerne trois quartiers de la Politique de la Ville : Le Blosne, Maurepas (avec les deux secteurs de Gayeulles et de Gros-Chêne) et Villejean (d’intérêt régional). Ce projet devrait mobiliser un investissement global de près de 590 millions d’euros, avec une participation de l’ANRU de l’ordre de 17% combinant subventions et prêts. Il vise à consolider la transformation engagée depuis la signature de la première convention il y a dix ans, et à accompagner l’arrivée du métro à l’échelle de la Métropole.

La Communauté d'Agglomération Pau Béarn Pyrénées emboîtait le pas, en signant sa convention financière le 20 mars dernier en présence du Premier ministre. Après le quartier du Hameau inscrit dans le premier Programme, c’est le quartier Saragosse à Pau qui va bénéficier du nouveau programme. Il vise à inscrire Saragosse au cœur du projet de développement de l’agglomération paloise grâce à des atouts indéniables : une localisation proche du centre-ville qui sera améliorée par l’arrivée d’un transport en commun en site propre, ainsi que son label EcoQuartier, gage de performance environnementale et d’exemplarité ; il est à noté que le quartier est également lauréat du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) « Ville et territoires durables ». Le projet devrait mobiliser un investissement global de près de 127 millions d’euros, avec une participation de l’ANRU d’environ 30%, combinant subventions et prêts.

Les signatures des conventions de Poitiers et Angers devraient intervenir prochainement, les suivantes tout au long des années 2017-2018.

L’ANRU 1 s’achève

Alors que le NPNRU monte en puissance, le Programme national de rénovation urbaine (PNRU) – autrement appelé ANRU 1 – entre dans sa phase d’achèvement : près de 85% des opérations ont été réalisées et les dernières le seront d’ici 2020.

ANRU - NPNRU : D’un renouvellement à l’autre
ANRU - NPNRU : D’un renouvellement à l’autre

À Marseille, le nouveau groupe scolaire de la Busserine dans le secteur Saint-Barthélémy Picon Busserine a été livré en janvier 2015. Il participe, avec la réalisation du nouvel axe de la L2, de la reconfiguration viaire du secteur et du décloisonnement du territoire. Le nouvel établissement contribue à la restructuration générale du complexe sportif de la Busserine et à la remise à niveau des équipements du quartier - Crédits photos : MRU - Stéphanie Tétu

Quelques chiffres résument l’ampleur du chemin effectué. Avec la signature de 400 conventions pluriannuelles, le PNRU aura mobilisé 12,5 milliards de subventions ANRU depuis son lancement en 2004, pour plus de 50 milliards d’euros d’investissements au total. Il a concerné 600 000 logements (réhabilitation-résidentialisation ou construction) bénéficiant à 4 millions d’habitants. Près de 10 milliards d'euros ont déjà été versés depuis le début de l'ANRU 1, dont plus d'un milliard en 2016. A travers la Charte nationale d’insertion déclinée dans chaque PRU, 25 millions d’heures d’insertion ont été effectuées, bénéficiant à 59 000 personnes.

Au travers des deux Programmes – PNRU et NPNRU –, sur 26 ans de 2004 à 2030, 75 milliards d’euros auront été investis dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, dont 20 milliards de subventions ANRU pour 5 millions d’habitants en métropole et en Outre-mer.

20/04/2017

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain

Programme National pour la Rénovation Urbaine

Investissements d’avenir

L’ANRU opérateur de 6 programmes en faveur de la jeunesse et de la ville et des territoires durables.

lire la suite

Quartiers Anciens

Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD)

lire la suite

Partenaires

Publications

  • Renouvellement le mag - Le magazine participatif du renouvellement urbain n° 7 avril-mai 2017 télécharger
  • Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain télécharger
  • Mémo PNRU 2015 - Les chiffres télécharger
25

Agenda des évènements

- Mai 2017 -
Lun Mar Merc Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31